Bric Bouchet : arête « académique »

Le Queyras : la crête au dessus de la maison

Mon fils grandit, les projets en montagne avec lui vont bientôt se bousculer… arêtes faciles de montagne, nous voilà.

Cela faisait de nombreuses années que je me plongeai régulièrement dans le topo du Queyras : des itinéraires faciles, accessibles, des lignes sur le fil, des accès pas trop longs, des paysages grandioses en toute saison… et tout ça commence au dessus de la maison pour finir à moins de 45 minutes de voiture.  Me manquait un compagnon de cordée, un alibi pour grimper autrement, j’en ai un maintenant!

La voie Académique du Bric Bouchet

Le Bric Bouchet est un sommet évident, attirant de la vallée, une large aiguille de gabbro posée sur la frontière. De Valpreveyre, plus de question, on veut y aller. Nous avons choisi un départ dans l’après-midi pour profiter d’une nuit au bivouac Nino Soardi (gardé à cette période)  : une très bonne option – bouquetins, coucher de soleil, repas succulent, mer de nuage, petit dej au soleil (et nuit très fraiche). Merci à Claudio pour l’accueil!

Ensuite, à l’attaque, après le bain de soleil en terrasse, le léger vent versant queyras nous saisit un peu et nous accompagnera sur tout l’itinéraire. Le cheminement est évident, on peut éviter toutes les difficultés mais rester sur le fil de l’arête permet de goûter au plaisir d’une ligne, de grimper, de partager cette sensation d’équilibre entre versants lumineux et ensoleillé… et la grimpe demeure facile, plaisante, les protections se posent sans difficulté, sereinement dès que besoin.
Nous avons progresser en corde tendue, les anneaux à la main, le plus souvent très proches, s’éloignant un peu plus dans le passage raide et sur les traversées d’arête, une belle école pour notre cordée!!! Nirmal nous a suivi la plupart du temps en solo, s’encordant dans quelques passages.

Après le passage du grand gendarme puis une arête aérienne superbe, on rejoint facilement le sommet par la voie normale sud. La descente par l’arête Nord est peu intéressante, si ce n’est les premiers mètres,  le rocher devient vite beaucoup moins stable et la fin dans le couloir est sans intérêt.

le comte rendu sur C2C

 

One thought on “Bric Bouchet : arête « académique »

  • 7 septembre 2015 à 21 h 28 min
    Permalink

    une journée fantastique, un père, un fils et un ami très sympas, rien à vouloir en plus, le bivouac Nino Soardi vous remercie pour votre visite et en espérant un prochain rencontre pour le 2016 un « bravo » par-dessous tout le petit, pour l’escalade sur l’Académique au Brìc Bouchet.
    Claudio

Les commentaires sont fermés