Découverte escalade : Eissadon et Bec de Sormiou

Retour sur deux jours de découverte escalade en grande voie dans le massif des Calanques pour Meggy et Thomas. (plus d’infos sur les séjours escalade)

Eperon ouest à l’Eissadon

Une première journée immersion dans le massif, direction la Calanque de l’Eissadon pour aller parcourir l’éperon ouest  (après avoir visité en son temps le secteur de l’arête est).
Au programme une journée sportive et panorama grandiose, un bon 1h30 de marche aller et l’escalade d’un éperon de 170m. Comme le dit la description du topo, l’escalade n’est en effet pas très difficile, idéale pour une première escalade de plusieurs longueurs en second. Le cadre est assurément grandiose, à chaque longueur les panoramas et perspectives sur le massif et la mer réjouissent, enchantent.
L’équipement totalement revu ces dernières années est fait de quelques goujons, de relais irréprochables (2 goujons ou goujon et broche) et se complète assez facilement (sangles, cablés et/ou friends moyens). L’itinéraire alterne section facile en arête et ressauts plus raides, avec des passages clefs toujours bien protégés. A noter que ce jour le mistral était assez fort (60 annoncé), dans ces conditions l’éperon était assez bien protégé.

une escalade abordable, typée terrain d’aventure dans un environnement
sauvage au beau milieu des grandes parois des Calanques

 

Voies faciles à Sormiou

Une deuxième journée à envisager avec la fatigue de la veille mais la même envie pour Meggy et Thomas d’en prendre plein les yeux. Nous décidons donc de rejoindre Sormiou, la fraicheur matinale nous pousse vers le Bec, au soleil. Nous parcourons la classique traversée vers l’extrême bec en passant par la grotte du Capelan puis l’Arête de l’extrême bec, toujours aussi spectaculaire. La longueur dans la grotte alors que le soleil éclaire ses parois est unique (compter 5b/5c), à faire absolument. (ici en vidéo). Un long parcours d’arête plus tard et nous rejoignons le dièdre Guem (des images du secteur)  pour finir la journée dans le pan incliné au rocher sculpté de Pop Psych, épuisé mais le regard brillant.