Tandem pour une évidence au Verdon

Retour sur un séjour escalade éclair de deux jours dans le Verdon / Part 1

Par ces grosses chaleur du mois de mai, pour grimper dans le Verdon, il faut privilégier les faces à l’ombre.
La rive gauche offre de très nombreux itinéraires, aussi bien à la Paroi des Ducs qu’à l’Estellié ou aux Vernis.

Cela fait longtemps que Tandem pour une Evidence nous attire. Fruit de la collaboration de deux illustres ouvreurs de grande voie dans les Gorges (Lionel Catsoyannis et Pascal Faudou), elle ne laisse que de (très) bons souvenirs aux répétiteurs.

un itinéraire très varié (devers, traversée, dalle, fissure, dièdre),
sur un rocher toujours exceptionnel avec un équipement rassurant.
L’ambiance du final est inoubliable.
Assurément à faire dans ce niveau

Accès :

Nous nous sommes garés au Parking de l’auberge des Cavaliers puis avons suivi le sentier jusqu’à la passerelle de l’Estellié. Possibilité de rejoindre cette passerelle par l’autre rive en partant du chalet de la Maline.
De là suivre rive gauche le sentier de l’Imbut jusqu’à la baume du Spountz. Quitter alors le sentier pour longer la falaise sur 50 mètres. Départ dans une zone déversante, « TE » gravé sur le rocher

Ressentis dans les longueurs :

  • L1 : le départ peut surprendre un peu à froid (rocher de face nord, physique). Après une départ sur rocher moyen, une longue traversée sur grosses prises puis la dalle finale, on se dit que la variété est déjà au rendez-vous – 6b+
  • L2 : superbe ambiance sous l’immense arbre de R2, longueur plutôt fine à grimper – 6b
  • L3 : tout en traversée avec un crux au milieu pour lequel il faudra juste trouver la bonne hauteur – 6c+
  • L4 : ligne de fissure déversante évidente, et rouge, juste le pied – 6c
  • L5 : long dièdre sur un rocher bleu sombre vraiment excellent, si on aime ce type de progression, on (je) me régale – 6a
  • L6 : poursuite du dièdre fissuré avec un petit surplomb, des verrous… toujours histoire de goût – 6b
  • L7 : la longueur encore plus belle que les autres. Un départ fin sur rocher gris compact si typique du Verdon, une dalle à friction puis un pilier aérien au dessus de la rivière, loin de l’assureur, entre ombre et lumière. MAJEUR – 6c
  • L8 : encore un longue envolée, succession de courts ressauts sur un rocher gris alvéolé – 6b+

Jour 2 à la paroi de l’Imbut

close

Recevoir les infos sur les stages escalade

Vous serez informés des prochains départs, des dates et destinations des séjours à venir

Nous ne spammons pas ! Consultez notre
politique de confidentialité pour plus d’informations.