Séjours escalade 2020 en images

En images, voici quelques instants des séjours escalade adulte 2020, entre les confinements… Du beau rocher, un enthousiasme sans faille, merci à tous !
Escalades dans les gorges du Verdon, dans les Calanques, dans les Hautes-Alpes, en cette année si particulière, on a profité des essentiels, à notre porte.

Et pour 2021? on s’adaptera,
des propositions sur le calendrier des stages escalade 2021.
On s’adaptera!

Les Calanques en hiver

Après une première virée au mois de février, à l’aube d’une nouvelle ère, nous avions deux jours pour une première approche de la grande voie, et un dernier grand bol d’air ces 14 et 15 mars 2020.
Direction la Calanque de Sormiou pour apprendre les manipulations de base de l’escalade en grande voie : faire un relais, s’assurer, descendre en rappel, adopter une communication efficace.
Les secteurs du Dièdre Guem et de Rumpe Cuou proposent des itinéraires très accessibles dans un cadre exceptionnel. On est début mars, ce fut grimpe en tee-shirt face au large.
Le deuxième jour, l’objectif pour les 3 compères est posé : gérer l’ensemble de la voie, des rappels jusqu’au relais sommital au secteur Ouvreur de Bouse sur les falaises du Cap Canaille, et ce avant l’une des rares bières en terrasse de 2020!

Séjour perfectionnement falaise Hautes-Alpes

5 jours d’escalade pour découvrir la grande voie
– septembre à mai –

Les Gorges du Verdon pour la fin d’été

falaises de l'Escalès, séjour escalade Verdon
l’Escalès vu du belvédère de Rancoumas

Premier déconfinement, l’occasion est trop belle. Mon ami Pierre finalise l’équipement d’une nouvelle voie en rive gauche. C’est beau , c’est grand, c’est raide et c’est dur… toutes les infos sur cette nouvelle voie nommée Ligne de fuite

Fidèles amis grimpeurs, Sandra et Daniel me rejoignent dans les dernières lueurs d’août pour grimper tant que l’on peut. Essayez toutes les rives, fuir les heures chaudes, jouer avec les ombres et les thermiques et en prendre plein les chaussons et les yeux.
De Galetas, au couloir Samson, à la Dérobée et à L’Eycharme, toujours à l’ombre, nous avons usé des charmes des gorges, pour l’escalade, pour l’éternité!
Et une fois encore, un grand merci à Jean Marc pour son accueil et ses conseils (camping de Bioverdon)

Les Calanques à l’automne

Cette fois là nous avions 3 jours. La température de l’eau était limite, la météo plutôt tourmentée. Les objectifs étaient là encore la découverte de la grande voie, les premiers relais, le début du chemin vers l’autonomie.
Bec de Sormiou et Cap Canaille pour deux grandes classiques (Ouvreur de bouse et 2 vauriens 3 canailles) et une nouveauté (le bonheur est dans le gré topo C2C) entre les gouttes mais pas sous les gouttes, seuls au monde dans un ciel tourmenté… nous avons fini épuisés.

Et pour finir l’année, avant d’annuler d’autres séjours lointains (voir les voyages et séjours), ils sont 4 à vouloir se former pour la grande voie. Déjà grimpeurs en falaise, curieux et avides de nouveaux horizons, ils souhaitaient découvrir la grande voie et pourquoi pas, une fois les bons gestes appris, se lancer et repousser ensemble les limites de leur pratique.
c’est en bonne voie !